aladin.farm serait-il le nouveau héros de l’agriculture ? En voyant les potentialités de cet outil, la réponse est oui. Car cette plateforme est bien plus qu’un site e-commerce. Pour les agriculteurs, les bénéfices sont multiples. Si pour l’heure, aladin.farm regroupe les produits de santé du végétal, les biosolutions, les semences, les produits de nutrition des plantes, les EPI et services propres au catalogue de chacune des coopératives partenaires, à terme, vont également y figurer les offres en élevage (nutrition, matériel et hygiène) et viticulture (équipement). L’objectif est de couvrir 100 % des besoins des agriculteurs pour leur simplifier la vie.

Plusieurs canaux de commandes

Comment ? En leur faisant gagner du temps. Premier atout d’aladin.farm, la possibilité de consulter la gamme complète de sa coopérative, ses tarifs et de passer une commande n’importe où, n’importe quand, 7 jours sur 7, 24h sur 24. Une souplesse qui s’adapte parfaitement au rythme de travail des agriculteurs et à la présence de plus en plus marquée du digital dans leur quotidien. Accéder à une information en ligne, être autonome pour passer une commande, pouvoir choisir son mode de livraison, à la ferme, au dépôt ou en drive ou même encore son mode de paiement... Une liberté et une praticité d’organisation qui séduit. Mais attention, opter pour la version digitale n’efface pas les autres canaux de vente que proposent les coopératives. Bien au contraire ! L’idée est de permettre à l’agriculteur de rester libre dans ses choix et de disposer, à chaque fois, de la même pertinence d’informations. Plusieurs canaux de commandes co-existent désormais, pour davantage de fluidité. Un agriculteur peut par exemple appeler son technicien pour quelques conseils, commencer sa commande avec un responsable de dépôt et la valider le soir, depuis son ordinateur à la maison. Même souplesse de choix lors du mode de paiement : compte coopérative, carte bancaire, SEPA... au choix !

Une relation avec le TC renforcée

La saisie des données est, elle aussi, optimisée. Une fois que l’agriculteur a créé son compte sur aladin.farm, plus besoin de renseigner à chaque fois son adresse de livraison. En cas de réappro, le scan du produit suffit pour remplir la commande. L’agriculteur gagne en temps de saisie, en autonomie pour certaines tâches et voit, en parallèle, la relation avec son technicien se renforcer. Les échanges se professionnalisent en se concentrant sur des aspects plus techniques, en prenant le temps d’évoquer la stratégie globale de l’exploitation, de présenter de nouvelles solutions alternatives ou de nouveaux contrats. Pas de doute, le site aladin.farm, c’est ingénieux.

Je m’inscris à la newsletter aladin

Publi-information rédigé par aladin.farm