« Comme un funambule sur un fil, que se passe-t-il si l’agriculteur tombe ? Le risque a-t-il été mesuré ? Dans un contexte de raréfaction de la main-d’œuvre dans le secteur agricole et d’exigences professionnelles accrues, l’agriculteur doit prévoir en amont et s’assurer vis-à-vis des aléas de la vie. Être négligent peut mettre à mal un outil. Anticiper et prévoir un filet de sécurité sont primordiaux. »