/
  • 1. Vérifier la partie extérieure du plateau de coupe est primordial. Les roulettes sont les premiers éléments indiquant comment a été utilisée la machine. Si elles sont cassées, il est possible que la coupe ait heurté violemment un obstacle. Il faut aussi s’assurer que le carter ne soit pas plié ou fissuré car c’est le signe d’un choc, pouvant entraîner de la rouille.

  • 2. L’état des poulies se vérifie en faisant tourner la courroie à la main ou au ralenti depuis le siège. Si une poulie ou un palier grogne, c’est sûrement que le roulement est à changer. Les courroies doivent être vérifiées visuellement afin de s’assurer qu’elles n’ont pas de cran pouvant conduire à une casse.

  • 3. Pour l’intérieur du plateau de coupe, veillez à ce qu’il ne reste pas d’herbe collée. Cette présence pourrait cacher d’éventuelles traces d’oxydation. Regardez s’il y a de la ficelle autour des paliers de lames, elle peut endommager les joints spi ou même les roulements. Enfin, il faut regarder l’usure des lames et si elles sont affûtables.

  • 4. Le bon état du bac de ramassage et notamment l’absence de trous sont à vérifier. Le canal d’éjection doit être lui aussi satisfaisant pour assurer un bon flux de matière. De même que le joint situé entre le tablier du tracteur et le bac afin de garantir une bonne étanchéité.