La Fnab, le réseau Action climat, la Fondation Nicolas Hulot et Greenpeace France mobilisent les citoyens au travers d’une pétition « contre les dérives de l’industrialisation du bio », lancée le 29 mai 2019. « L’objectif est de réunir 500 000 signatures. Si ça ne suffit pas, un million. C’est la seule solution pour se faire entendre par le ministre », soutient Jean-Paul Gabillard de la Fnab. Didier Guillaume devra, en effet, se prononcer sur l’interdiction.