Le déficit hydrique que subit l’est de la France induit une pénurie de fourrages qui menace les réserves hivernales. À l’inverse, des producteurs ont de la marchandise disponible à la vente : foin de sainfoin, paille d’avoine, seigle, méteil… Afin de mettre en relation ces vendeurs avec les éleveurs en recherche, le réseau bio Grand Est met en place une bourse d’échange pour ses adhérents. Vendeurs...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
97%

Vous avez parcouru 97% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !