« Dans tous les pays, le loup est source de conflits, explique André Mugnier, président de Médialoup. Cet atelier, lancé par la Fédération nationale des chasseurs (FNC) avec la Fondation François Sommer et le soutien du ministère de l’Ecologie, avait pour but d’étudier l’animal dans différents pays européens. L’objectif était de contribuer à l’acquisition de connaissances. En quatre ans, des délégations ont visité l’Italie, la Suède et l’Espagne. Pour les chasseurs français, il n’existe pas de solution miracle pour gérer l’impact du loup. La gestion réalisée en France n’a rien à envier à celle de l’Espagne, où la bête est chassée dans le nord du pays. Selon eux, il est possible de réguler l’animal en France dans le cadre des outils juridiques actuels mais il faut en donner les moyens aux acteurs locaux.