C’est la hausse des mises en place totales en 2020, par rapport à 2019, selon le Syndicat national des labels avicoles de France (Synalaf). Elle est soutenue par le dynamisme de la filière poulet (+ 4 %), tandis que les mises en place de pintades label rouge reculent de 4 % sur la même période. Au global, l’an passé, les labellisations ont progressé de 1 %. Dans le détail, celles de poulets augmentent de 2 %, tandis qu’elles reculent de 10 % pour les pintades. « La perte de certains débouchés en restauration hors domicile a contraint la filière à adapter son offre en augmentant la part de volailles destinées à la découpe pour profiter de la demande dynamique en grandes et moyennes surfaces », analyse l’Institut technique de l’aviculture (Itavi).