C’est la hausse des volumes d’abattage de dindes en octobre 2019, par rapport à 2018, selon l’Agreste. Après les huit premiers mois de l’année en fort déclin et un creux saisonnier marqué l’été dernier, l’activité se redresse pour la première fois en 2019.

Ces abattages restent néanmoins en deçà de la moyenne quinquennale 2014-2018 (- 3,7 %). Plus largement, les abattages de volailles françaises sont en légère hausse de 0,5 % en poids, en octobre 2019, par rapport à 2018. La dynamique de l’activité en poulet et en dinde compense les reculs des abattages des autres filières. En effet, ceux de pintades et de canards se replient, en particulier s’agissant des canards à rôtir (– 12 % par rapport à octobre 2018).