C’est, en volume, la progression sur un an des achats de viande de volailles par les ménages français pour leur consommation à domicile de janvier à avril 2020. Cette tendance s’inscrit dans un contexte « fortement marqué » par les mesures de confinement pour lutter contre le Covid-19, explique l’Institut technique de l’aviculture. Sur la même période, les prix ont augmenté de 1,4 % par rapport à 2019.