C’est le repli des importations de viande ovine destinées au marché français en août 2021 par rapport à août 2020, selon l’Institut de l’élevage. A 6 100 tonnes équivalent carcasse, ces volumes sont aussi largement inférieurs aux importations d’août 2019 (- 27 %). Les achats en provenance de tous nos principaux fournisseurs ont reculé. Même l’Espagne a réduit ses envois de 13 % par rapport à 2020. Les autres principaux fournisseurs de la France
— le Royaume-Uni, l’Irlande et la Nouvelle-Zélande ont diminué leurs expéditions de respectivement 13 %, 12 % et 15 %. De janvier à août, les importations françaises s’élevaient à 51 700 tonnes équivalent carcasse, soit un niveau inférieur de 4 % à celui de 2020 et de 15 % à celui de 2019.