L’accord politique du 28 juin dernier, négocié par la Commission européenne avec les quatre pays du Mercosur (Brésil, Argentine, Uruguay, Paraguay), fait partie des dossiers brûlants qui auront marqué l’année 2019. Si certains jugent les modalités de ce traité de libre-échange équilibrées et bénéfiques pour l’UE (1), quelques secteurs pourraient être durement impacté...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
19%

Vous avez parcouru 19% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !
Votre analyse du marché - Bovins de Boucherie

Un équilibre difficile à tenir

Avec les fortes chaleurs, les consommateurs délaissent les viandes rouges au profit des fruits et légumes et de la viande de volaille.