Le report de la consommation des ménages français pendant le confinement se ressent sur les abattages des bovins. D’après l’institut IRi, de mi-mars à la dernière semaine d’avril 2020, les ventes de haché surgelé et réfrigéré ont progressé de 55 % et de 30 %, respectivement. Portés par cette hausse de la demande, les abattages de vaches laitières augmentent de 4,4 % en...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
49%

Vous avez parcouru 49% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !