La vente de la troisième série de reproducteurs de la station de qualification de Lanaud, en Haute-Vienne, s’est tenue les 17 et 18 mars. Au total, 98 taureaux limousins ont été présentés aux enchères organisées en ligne. Sur les 53 mâles Espoirs, 44 d’entre eux ont été vendus pour une moyenne de prix de 3 155 €. Le lendemain des Espoirs, 42 RJ ont défilé sur le ring devant 200 enchérisseurs connectés à distance. Tous les mâles ont trouvé acquéreur, à un prix moyen de 4 767 €. Le Top Price revient à Papillon, acheté 17 100 € par le GIE Cantalim (Cantal). Né à l’EARL de la Maurelle (Moselle), ce fils de Newton RJ sur Julienne TA PS est de type mixte, puissant et performant.

Votre analyse du marché - Bovins de Boucherie

Recul de la demande sur les pièces « arrière »

L’activité commerciale reste assez régulière sur le marché du vif, bien que les industriels observent un recul des commandes dans les pièces « arrière ». Le prix des aloyaux se replie, mais cette baisse n’est pas compensée par une plus-value sur les avants. Les abatteurs, qui ont moins de difficulté à s’approvisionner, commencent à mettre la pression sur les prix des laitières. La demande est également plus calme dans le domaine des allaitantes, mais la modestie de l’offre permet de maintenir les cours.