La première bande de la 41e vente de taureaux salers a été mise en vente le 2 février à la station d’évaluation de Saint-Bonnet-de-Salers (Cantal). Elle a regroupé autour du ring des éleveurs heureux d’une vente en présentiel, contrairement à l’an passé. 19 des 22 taureaux présentés ont trouvé preneurs au prix moyen de 3 672 €, pour une mise à prix de 2 200 €.

Le top price revient à Sydney, du Gaec des Estives (Puy-de-Dôme). Ce taureau a été acheté 6 320 € par un éleveur irlandais. Six des dix taureaux vendus à l’amiable après la vente aux enchères ont changé de main.

Votre analyse du marché - Bovins de Boucherie

Tensions sur le bétail en manque de finition

En ce début de semaine, l’animation commerciale n’affiche pas de changement sur les marchés en activité. Les apports modestes liés aux congés d’été d’une partie des négociants et structures commerciales des coopératives limitent la pression sur les prix.