Lors de la vente aux enchères de la station Bien naître, le 21 janvier à l’agropôle du Marault à Magny-Cours (Nièvre), 45 reproducteurs ont défilé sur le ring réservé aux acheteurs. En parallèle, le herd-book charolais a proposé un dispositif en ligne pour enchérir dans les mêmes conditions qu’en présentiel. Au total, 70 % des veaux présentés ont été vendus. La moyenne de prix, située à 3 228 €, s’est établie à un niveau supérieur à celui de l’an passé.

Le top price revient à Phénix, fils de Gaston sur Lagune. Ce jeune taureau, né à l’EARL Charles, dans la Meuse, a été adjugé 6 250 €.

Votre analyse du marché - Bovins de Boucherie

Les réformes laitières restent demandées

Le recul de l’offre engendré par les congés d’été dans certaines structures commerciales, et les moissons qui accaparent les éleveurs, risquent d’entraîner un déficit important des volumes la semaine prochaine. Il pourrait être particulièrement marqué dans le grand Ouest, principale zone de production laitière.