Pour la seconde série de la campagne 2020-2021 à la station nationale de qualification de Lanaud, 129 veaux limousins ont été proposés aux enchères organisées en ligne les 13 et 14 janvier.

Le top price a été décerné à Paillard, qualifié RJ. Ce fils de Malus-Tabs PS sur Jorika-Ta PS a été adjugé à 21 200 € à trois élevages en copropriété en Charente.

Sur les 69 mâles RJ, « 94 % ont trouvé preneur à une moyenne de 4 714 € », informe Interlim. Pour les 60 taureaux qualifiés « Espoir », le taux de vente était de 57 % et le prix moyen de 3 091 €. Au total, 17 % des veaux ont été acquis par des acheteurs étrangers.

Votre analyse du marché - Bovins de Boucherie

Recul de la demande sur les pièces « arrière »

L’activité commerciale reste assez régulière sur le marché du vif, bien que les industriels observent un recul des commandes dans les pièces « arrière ». Le prix des aloyaux se replie, mais cette baisse n’est pas compensée par une plus-value sur les avants. Les abatteurs, qui ont moins de difficulté à s’approvisionner, commencent à mettre la pression sur les prix des laitières. La demande est également plus calme dans le domaine des allaitantes, mais la modestie de l’offre permet de maintenir les cours.