En veaux d’engraissement et d’élevage, les volumes sont en légère baisse mais demeurent suffisants pour satisfaire la demande. Les tarifs sont sous pression. Les transactions sont compliquées en veaux croisés laitiers ou mixtes. Les tarifs se tiennent dans les bons veaux U et en limousins.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
100%

Vous avez parcouru 100% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !
Votre analyse du marché - Veaux

La vague de chaleur complique les échanges

Alors que les intégrateurs tendent à réduire leur demande pour les mises en place de février, l’activité est fortement impactée par la canicule. Le marché de Lezay a ouvert ses portes très tôt ce matin (3 h 30) afin que les veaux arrivent dans les ateliers d’engraissement avant les pics de chaleur.