Les tarifs se maintiennent dans les bons veaux laitiers demandés sur le marché espagnol. Le commerce est nettement plus difficile pour les animaux légers. En charolais, limousins, croisés allaitants ou mixtes, le commerce est fluide.

En veaux de boucherie, offre et demande sont à l’équilibre. Les veaux label et sous la mère sont prisés.

Votre analyse du marché - Bovins de Boucherie

Offre insuffisante en vaches laitières

Le recul de l’offre s’accentue de semaine en semaine au point que certains abattoirs peinent à faire fonctionner leurs lignes de production en continu. Cela a un impact sur les prix des laitières : les acheteurs sillonnent les campagnes et les éleveurs se retrouvent en position de force pour négocier.
Votre analyse du marché - Veaux

Le recul de l’offre permet un écoulement plus régulier

Les intégrateurs sont toujours dans la maîtrise des mises en place pour les sorties d’été afin de ne pas encombrer le marché à une période où les ventes sont souvent en repli. Les professionnels de la filière suivent de près la situation aux Pays-Bas où une forte réduction du cheptel laitier est annoncée. Le pays étant un important fournisseur de la France, cela engendrera inévitablement une adaptation nécessaire pour la filière vitelline.