Les disponibilités sont abondantes. Les prix des laitiers convenables reculent de 15 à 20 €. En croisés, les tarifs sont également malmenés, avec d’importants écarts en fonction de la conformation. La faiblesse de l’offre de veaux allaitants permet de contenir la pression sur les prix des très bons sujets. En veaux de boucherie, le marché reste encombré, mais les ventes sont plus régulières.

Votre analyse du marché - Veaux

Les prix restent sous contrôle

Face à la hausse de leurs coûts de production, les intégrateurs cherchent à garder la main sur le prix des veaux laitiers. Sans réelle concurrence émanant du marché espagnol, également contraint par la hausse des aliments, les cours ne bougent pas malgré le recul de l’offre.