«La période automnale constitue un déséquilibre classique, les naissances de veaux laitiers atteignant leur pic à cette saison. Les inquiétudes semblent pourtant se renforcer cette année. Malgré le recul du nombre de veaux issus du troupeau laitier (- 3,5 % par rapport à 2018), les ventes sont particulièrement difficiles », explique Lina-May Ramony, économiste à l’Institut de l’é...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
25%

Vous avez parcouru 25% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !
Votre analyse du marché - Veaux

Le commerce se tend

La canicule impacte fortement les ventes de veaux gras. Des retards de sortie dans les ateliers d’engraissement sont de nouveau observés, alors que les conditions d’élevage sont déjà difficiles à cause des fortes chaleurs.