Les utilisateurs d’œufs et d’ovoproduits, français mais aussi européens, se tournent en masse vers l’origine France, depuis la découverte de fipronil dans des centaines de milliers d’œufs aux Pays-Bas et en Belgique. Cette demande « vient renforcer de fortes tensions sur le marché français, caractérisé par des cours en hausse durant l’été, une offre modérée, un changement socié...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
24%

Vous avez parcouru 24% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !