C’est la hausse de la production française d’œufs de consommation de janvier à septembre 2020 par rapport à la même période de 2019, selon Agreste. En août dernier, le prix moyen à la production était en revanche inférieur de 6 % à la moyenne quinquennale. Les acheteurs ont « hésité à anticiper les achats de la rentrée, compte tenu du contexte sanitaire », explique Agreste.