C’est la croissance de la production française d’œufs de consommation sur les dix premiers mois de 2021, par rapport à 2020. Elle s’opère « en faveur des modes d’élevages alternatifs », précise Agreste, le service de la statistique du ministère de l’Agriculture.

Cette progression annuelle devrait continuer et être de l’ordre de 3,4 % en novembre, 1,2 % en décembre, et 1,8 % en janvier 2022.