Le tonnage de céréales exportées par l’ensemble portuaire Haropa (pôle réunissant les ports du Havre, de Rouen et de Paris) s’est élevé à 7,6 Mt (+ 37 %) en 2018, soit l’une des meilleures performances des quinze dernières années. « Ce résultat vient conforter celui de la campagne céréalière de 2017-2018, qui s’était achevée sur un trafic de 7 Mt (+75 %) et une part de marché nationale de 50 % pour les exportations maritimes de blé et d’orge », indique Haropa, lors de son bilan 2018. Le port de Rouen et Sénalia ont entrepris, fin 2018, des travaux sur le terminal céréalier de Sénalia à Grand-Couronne. Ils en feront le plus performant d’Europe, avec trois portiques d’une capacité de chargement de 1 000 t/h.