Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

L’envolée des prix continue

réservé aux abonnés

 - -->
L’offre américaine devrait être plus sollicitée suites aux pertes de récoltes sud américaines. © S. CHAMPION

Deux mois maintenant que les fonds spéculatifs font flamber les prix.

Ce qu’on pensait n’être qu’un pic temporaire commence à durer. Deux mois maintenant que le prix du tourteau de soja atteint des sommets jamais atteints et la redescente se fait attendre. Durant cette période, le tourteau de soja a gagné 120 $ ! Le complexe soja suivait une phase lente de dépréciation des cours durant les six mois précédents sur fond de déprime macroéconomique globale, ajouté aux prévisions de productions records annoncées au Brésil et en Argentine. Début mai, tout s’est accéléré à la suite des inondations en Argentine qui ont provoqué un engouement des fonds spéculatifs.

Spirale haussière

Ces craintes de baisse de production sont désormais actées entre 5 et 8 Mt pour le Brésil, l’Argentine et le Paraguay. « Mais le bilan reste confortable ! Le soja devrait faire un nouveau rendement record pour l’année 2016 », explique Christophe Callu Mérite, acheteur chez Feed Alliance.

Ce mouvement d’achat de contrats soja en position longue s’est poursuivi avec de nouvelles anticipations climatiques. Les potentielles conséquences de la Niña (épisode climatique suivant El Niño) ont pris le relais. « La probabilité d’un la Niña se renforce pour cet été à 75 %. Les températures sont attendues supérieures à la normale », explique Antoine Liagre du cabinet Offre et Demande Agricole (ODA). Suite à la diminution du potentiel de production de l’Amérique latine, l’analyste envisage « un retour probable de la demande sur l’origine américaine courant septembre, voire août. » Le marché américain du soja devrait être plus sollicité. Or, la Niña pourrait entraîner un temps très sec cet été dans le Midwest américain. Un risque de sécheresse lors de la phase de croissance des sojas suffit à alimenter les craintes des spéculateurs qui continuent à être acheteurs. Le marché du soja est connu pour être très volatil du fait de l’importance des fonds spéculatifs où des grandes sociétés de trading et des banques opèrent. « Ce roulement des positions longues d’achat pourrait durer tout l’été jusqu’à la récolte », précise Christophe Callu Mérite.

Carole Le Jeune
Le colza tiré par le soja

Les cours européens du colza et celui des tourteaux de colza profitent de cette hausse du complexe soja. En effet, les prix du colza sont influencés par ceux du soja qui dominent le marché en termes de spéculation et de volume. Avec, en parallèle, l’amélioration des prix du pétrole, et le cours du colza reprend des couleurs qui atteint désormais 380 €/t environ.

Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct

Cet article est paru dans La France Agricole

Transmission & Patrimoine : tous les conseils pour passer le relais !