La vente de printemps des reproducteurs Rouge des prés de la station de contrôle individuel du Domaine des Rues, à Chenillé-Changé (Maine-et-Loire), s’est clôturée le 18 avril. Contrainte par les mesures sanitaires, l’équipe a réalisé les ventes sous pli cacheté.
31 reproducteurs ont été proposés à la vente. 22 d’entre eux ont trouvé preneur, pour un prix de vente moyen de 2 790 €. Le prix record revient à Robin Wood, adjugé 3 726 € à l’EARL Fleurance (Maine-et-Loire). En parallèle, une génisse élite, sur les deux proposées à la vente, a trouvé un acquéreur en provenance des
Pays-Bas.

Votre analyse du marché - Bovins de Boucherie

Plus d’offre que de demande

Les canicules s’enchaînent et ne font qu’aggraver la sécheresse qui grille les prairies. Les éleveurs décapitalisent pour faire face aux achats de fourrage.