Le prix de base du porc a été reconduit à 1,201 €/kg le 18 janvier, au Marché du porc breton de Plérin. Dans la zone Uniporc Ouest, 403 701 porcs ont été abattus la semaine passée. Ce rythme soutenu des abattages conduit à un recul des poids moyens de 500 g à 97,68 kg. Ailleurs en Europe, la stabilité des cours continue de prévaloir.

La stabilité continue de prévaloir sur le cours du porc français. Ce lundi 18 janvier, il a été reconduit pour la cinquième séance consécutive à 1,201 €/kg au cadran de Plérin. « L’amplitude des enchères n’a pas excédé 0,3 centime », rapporte le MPB.

Dans la zone Uniporc Ouest, l’activité d’abattage s’est élevée à 403 701 porcs, « et fait suite à des abattages records durant la première semaine 2021, note la place bretonne. L’activité de ces deux semaines est supérieure de 3,7 % comparée à la période équivalente en 2020. » En conséquence, les poids moyens perdent 500 g à 97,68 kg.

Ailleurs en Europe, la stabilité des cours continue de prévaloir. « Le marché allemand de l’offre reste très encombré mais ailleurs, les niveaux d’activité sont élevés et la demande vers les pays tiers soutient toujours les prix du porc », observe le MPB.