Pas moins de 810 porcs ont été refusés à la vente par les groupements vendeurs pour enchères insuffisantes ce lundi à Plérin. Dans la zone Uniporc Ouest, les abattages ont atteint 308 989 porcs à l’issue de cette semaine du 15 août. Les poids ont repris assez logiquement 220 g à 93,6 kg.

Ailleurs en Europe, la référence allemande a de nouveau, progressé de trois centimes, « entraînant l’ensemble des autres places de cotations du nord de l’Europe, analyse le MPB. En Espagne, le cours avait été reconduit en raison du férié du 15 août. »

Pas moins de 810 porcs ont été refusés à la vente par les groupements vendeurs pour enchères insuffisantes ce lundi à Plérin. Dans la zone Uniporc Ouest, les abattages ont atteint 308 989 porcs à l’issue de cette semaine du 15 août. Les poids ont repris assez logiquement 220 g à 93,6 kg.

Ailleurs en Europe, la référence allemande a de nouveau, progressé de trois centimes, « entraînant l’ensemble des autres places de cotations du nord de l’Europe, analyse le MPB. En Espagne, le cours avait été reconduit en raison du férié du 15 août. »

Le prix de base s’est établi à 1,597 €/kg le lundi 19 août au Marché du porc breton de Plérin (22), soit une progression de 0,4 centime. 810 porcs ont été refusés à la vente pour enchères insuffisantes.

Ailleurs en Europe, les cours progressent dans les pays nordiques, alors que la référence espagnole se stabilise.