C’est la progression du cheptel porcin danois au 1er juillet 2020, par rapport à 2019, d’après l’Institut du porc (Ifip). Sur la même période, le nombre de reproducteurs affiche une hausse de 1,9 %.

« En parallèle, le flux d’exportations de porcelets se maintient à un niveau élevé. Les derniers résultats danois augurent une hausse de l’offre nationale prochainement », rapporte l’Ifip.