C’est la progression des exportations européennes vers les pays tiers en 2018, par rapport à 2017, pour atteindre 3,9 millions de tonnes, d’après le Marché du porc breton (MPB). Si les envois vers la Chine et Hong Kong ont reculé respectivement de 4,5 % et 40 %, ils se sont en revanche accrus vers le Japon (+1,7 %), la Corée du Sud (+21,5 %), les Philippines (+12,8 %) et les Etats-Unis (+6,7 %).