L’UNPT (1) signale que le marché du libre sur l’industrie présente « un niveau de risque extrêmement élevé ». Elle appelle à la maîtrise des surfaces de pommes de terre pour la campagne qui s’amorce. « Une projection pour 2020, basée sur les surfaces de 2019 et un rendement moyen, déboucherait sur une surproduction. » Selon l’UNPT, les producteurs doivent veiller à produire « pour un débouché bien identifié ». Message partagé par le CNIPT (2), qui estime que « chacun doit être responsable face à la production, à ses débouchés et à ses potentiels ». Il insiste : « Seul l’équilibre offre demande permet de garantir un revenu décent à la production. »

(1) Union nationale des producteurs
de pommes de terre. (2) Comité national interprofessionnel de la pomme de terre.