La production française de pommes en 2020 devrait être inférieure de 9 % à celle de l’année précédente, et de 8 % à la moyenne quinquennale, selon les estimations réalisées au premier juillet par le ministère de l’Agriculture. L’alternance est marquée dans la plupart des régions productrices, et plus particulièrement pour la variété Golden. Celle-ci devrait chuter de 16 % sur un an. Le grossissement des fruits est en avance de dix jours.