C’est la surface française de pois chiche en 2021. La récolte est « plutôt stable » cette année, a rapporté Terres Univia, l’interprofession des huiles et protéines végétales, dans un bilan publié le 21 octobre (17 q/ha dans le Sud-Ouest, 20 q/ha dans le Sud-Est et 10 q/ha dans les autres secteurs de production). « Dans le sud de la France, la culture montre une certaine résilience puisque les rendements restent honorables, malgré les conditions climatiques difficiles. En revanche, dans les autres régions de production, les cultures ont été plus décevantes, précise l’interprofession. Le début de campagne a été marqué par des conditions sèches et la croissance des plantes a été contrainte par la fraîcheur au mois de mai. »