Selon les dernières estimations d’Agreste, la production de poires de table serait de 127 000 t pour 2019. Elle baisserait de 2 % comparée à celle de 2018, mais avec des disparités. Les volumes seraient en diminution en poires d’été williams, à l’inverse des variétés d’automne et d’hiver, prévues en hausse sur un an. La production reculerait dans le Centre, en Paca et en Occitanie et progresserait en Pays de la Loire et en Vallée du Rhône.