D’après la Plateforme d’épidémiosurveillance en santé animale (ESA), le virus de la peste porcine africaine (PPA) a été détecté chez un sanglier le 5 janvier 2022 sur la commune d’Ovada, dans le Piémont.

Un test PCR a confirmé l’infection de l’animal le 6 janvier. Ce foyer se situe à moins de 100 km de la frontière avec la France.

Positionnée à l’ouest de l’Italie continentale et au sud de la Corse, la Sardaigne est, de son côté, infectée par le génotype I de la PPA depuis 1978, rappelle la Plateforme ESA. « Dans le reste de l’Europe, toutes les souches isolées appartiennent au génotype II. »