Le niveau des ventes dans les GMS et les boucheries ont profité d’une météo favorable aux grillades lors du week-end de la Pentecôte. La demande pour le réapprovisionnement est régulière. Le 2 mai, les transactions étaient actives sur le marché de Châteaumeillant, par exemple. « Seules 6 brebis n’ont pas trouvé preneur sur les 730 animaux présentés, souligne Jérôme Chartron...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
62%

Vous avez parcouru 62% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !