Agneaux : la faiblesse de la consommation liée aux vacances scolaires entraîne un commerce très calme dans le secteur aval. L’offre modeste favorise toutefois l’activité sur les marchés. Les agneaux sous signe de qualité restent recherchés et sont bien valorisés.

Brebis : la vente est normale. Les cours restent stables.

Votre analyse du marché - Ovins

Demande en perte de vitesse

La demande en agneaux et brebis ralentit, car après les vacances, les ménages doivent faire face aux dépenses de la rentrée des classes. Les nombreuses promotions (porcs, foires aux vins…) détournent aussi l’attention des consommateurs de la viande d’agneau. Bref, le commerce est plus compliqué.