Dans ses estimations du 1er juillet, le service de la statistique du ministère de l’Agriculture a donné ses premières estimations de production 2021 (lire page 15 pour le blé tendre). En orge, il prévoit une progression à 11,3 millions de tonnes (+8,4 % sur un an ; -2,4 % sur cinq ans), « grâce à la forte hausse des rendements et malgré un recul des surfaces d’orges de printemps », indique-t-il. Le rendement est attendu à 65,4 q/ha, contre 52,8 q/ha en 2020.

Pour le colza, il prévoit une production de seulement 2,99 millions de tonnes
(-9 % sur un an, -31,4 % sur cinq ans), conséquence de la chute des surfaces à moins de 1 million d’hectares pour la première fois depuis 1997. Le rendement progresserait légèrement par rapport à 2020, à 30,7 q/ha.

Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Le blé poursuit sa dynamique de hausse sur Euronext

Le prix du blé était encore en légère hausse le vendredi 24 septembre 2021 après-midi sur le marché européen, après avoir cassé un seuil technique à la hausse, sur fond de demande internationale soutenue.
Votre analyse quotidienne du marché - Oléagineux

Le colza tutoie les 620 euros la tonne

Les prix du colza terminaient la semaine sur un nouveau record, vendredi 24 septembre 2021, sur le marché européen, passant même brièvement la barre des 620 euros la tonne dans un marché où l’offre peine à suivre la demande.