« La Chine, qui fut notre premier client de cette campagne, devrait consolider sa présence sur notre marché », estime La Coopération agricole-Métiers du grain dans une note. Pékin a, en effet, récemment mis en place une taxe prohibitive sur l’importation d’orge australienne, suite à un différend diplomatique. « Si cette décision persiste, les orges françaises disposent d’un bon débouché potentiel », estime l’organisme.

Tallage précise que « malgré leur baisse, les orges françaises restent chères vis-à-vis des concurrentes sur le marché mondial, que ce soit celles de la mer Noire (174 $ t Fob) ou les orges anglaises qui se situent à peu près au même niveau ».

Les premières coupes d’orge d’hiver ne devraient plus tarder en France, la céréale affichant une avance moyenne nationale de sept jours sur la moyenne des cinq dernières années. La Commission européenne estime la prochaine récolte européenne à 5,2 Mt.

Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Le blé en baisse dans un marché volatil

Les prix du blé étaient en baisse à la mi-journée du vendredi 3 décembre 2021 sur le marché européen Euronext, en dépit d’une forte demande dans un contexte d’incertitude sanitaire et de grande volatilité des marchés.