Selon Tallage, les orges ukrainiennes, qui ont déjà été exportées en très grosse quantité vers la Chine (plus de 1,3 million de tonnes en juillet-août), ont vu leur prix grimper. « Les chargements ukrainiens vers la Chine ont démarré en trombe : cela soutient les prix de la mer Noire mais vient peser sur les prix français », estime le cabinet.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
72%

Vous avez parcouru 72% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Le blé en léger repli après une forte progression

Les prix du blé reculaient légèrement en fin d’après-midi ce 20 octobre 2020, après avoir progressé plus tôt dans la journée atteignant de nouveaux sommets en raison de la demande et d’un nouvel appel d’offres inattendu de l’Algérie.