C’est la baisse de la production de pommes en 2017 comparée à 2016, selon les estimations d’Agreste au 1er juin. Avec 1,335 Mt, ce serait ainsi l’une des plus petites récoltes depuis dix ans, en raison du gel de fin avril. Le ministère de l’Agriculture précise que cette estimation reste provisoire, du fait de la variabilité de la production entre parcelles, des chutes de fruits encore possibles jusqu’à la mi-juin, et du tri au moment de la récolte dû à des défauts visuels.