En 1992, la Russie achetait 26 millions de tonnes (Mt) de céréales aux États-Unis. « Puis, en 2002, pour la première fois, nous sommes devenus exportateurs nets et cela continue depuis », précise Arkady Zlochevskiy, président du Russian Grain Union. Aujourd’hui, la Russie possède une place de choix sur les marchés mondiaux des grains. Pour la campagne en cours, Russian Grain Union annonce 35 Mt de céréales exportées, dont 25 Mt de blé ! La chute du rouble due au pétrole a permis à la Russie d’être très compétitive. « De plus, nos réserves de potassium du sol nous permettent de nous passer d’engrais », explique Arkady Zlochevskiy, le prix de revient s’en trouve inférieur. 55 % des terres fertiles du monde se trouvent en Russie ! « Nos objectifs pour 2030 : 127 Mt de céréales produites et 47 Mt exportées », ajoute ambitieusement le président de Russian Grain Union