Le 6 avril dernier, 1 160 génisses montbéliardes, normandes, prim’holsteins et brunes des Alpes, toutes gestantes, ont débarqué dans le port de Dakar, au Sénégal, après avoir embarqué sur un bateau au port de Sète. Avec elles, une vingtaine de taureaux reproducteurs. À la tête de cette opération, la société Deltagro Export, exportatrice de bovins vivants. « Cette livraison fait suite à un appel d’offres de l’Association nationale pour l’intensification de la production laitière (Anipl), dans le cadre du soutien au développement de la production laitière mis en place par l’Etat sénégalais », explique l’exportateur. Les négociations ont démarré en mars 2016. Deltagro Export a été retenu notamment pour la qualité des animaux proposés. « Le suivi technique et vétérinaire, assuré par des spécialistes du groupe Sicarev pendant le transport maritime et la quarantaine à l’arrivée, a fait la différence. »

Votre analyse du marché - Bovins de Boucherie

Léger recul de la demande

Dans le domaine des allaitantes de haute qualité bouchère, les flux commerciaux restent réguliers, grâce à une bonne adéquation entre l’offre et la demande. Les tarifs sont stables sur la plupart des marchés, malgré la tenue des concours d’animaux de boucherie. En réformes laitières, l’activité commerciale reste assez fluide, même si les industriels sont moins actifs dans leurs commandes tenant compte des promotions de porc, des foires aux vins et du budget serré des ménages sur cette fin de mois de septembre.