L’Hexagone tient un rôle de premier plan dans la production et la consommation de veau en Europe. Selon Interbev, la France produit 191 000 t équivalent carcasse (1), soit 30 % de la production européenne. Elle arrive en 2e position derrière les Pays-Bas, qui assurent 32 % du tonnage européen. La filière veau est l’une des productions qui génère le plus grand nombre d’emplois sur le territoire, avec 2 900 élevages et plus de 12 000 salariés.

La consommation européenne s’élève à 1,3 kg/habitant sur un total de 15 kg de viande bovine. Trois pays : la France, l’Italie et la Belgique, en absorbent près de 70 %. Les Français, avec 35 % de la consommation communautaire, sont les premiers « amateurs » de viande de veau en Europe. Ils en mangent 3,5 kg chacun sur les 25 kg de viande bovine. La moyenne d’âge des consommateurs reste élevée : 70 % ont plus de 50 ans.

(1) Source : GEB-Institut de l’élevage d’après Eurostat et Agreste 2016.

Votre analyse du marché - Bovins de Boucherie

Hausse inattendue dans les laitières

En femelles allaitantes, les cours sont reconduits. Du côté des réformes laitières, l’offre de la semaine se montre insuffisante pour satisfaire la demande, ce qui oblige les industriels à accorder quelques plus-values dans les bonnes vaches prim’holsteins, normandes et montbéliardes. Cette position inédite à cette saison reflète un marché en tension au niveau de l’offre, face à une demande soutenue en production laitière. En jeunes bovins, les besoins sur le marché intérieur comme à l’exportation restent soutenus.