Selon l’Institut de l’élevage, de janvier à avril 2017, les exportations néo-zélandaises de viande ovine vers l’UE ont baissé de 16 % par rapport à 2016, malgré une augmentation de 7 % toutes destinations confondues.

La baisse s’est franchement accentuée au mois d’avril. La production s’est repliée de 21 % par rapport à avril 2016, à 38 500 tec. Malgré le recours aux stocks congelés, les exportations du pays ont baissé de 5 %. Les envois vers l’UE ont chuté de 26 %, à 13 800 tec. Les exportations vers l’Asie sont restées stables, à 21 800 tec, dont 19 200 tec vers la Chine (en progression de 3 %).

Le prix moyen de la viande ovine exportée vers l’UE a augmenté de 22 %, à 8,77 NZD/kg de carcasse. La progression en euros atteint 30 %, à 5,70 €/kg de carcasse, du fait de la revalorisation du dollar néo-zélandais par rapport à la monnaie européenne.