En Russie, l’embargo sur les produits laitiers européens, décidé en 2014, pèse sur le marché du lait. Le pays ne parvient pas à satisfaire sa demande intérieure de produits laitiers, qui voient leurs prix grimper en flèche. Selon l’agence de presse américaine Bloomberg, Danone a investi dans un site laitier de 60 hectares en Sibérie, afin de relancer la production locale et de freiner l’envolée du prix des produits laitiers russes. Quelque 5 000 vaches laitières ont été acheminées vers cette ferme géante. Transportées en camion, ces prim’holsteins ont parcouru près de 4 500 kilomètres, en provenance d’Allemagne et des Pays-Bas.