À 300 km à l’ouest de Hongkong, dans le sud de la Chine, au milieu des collines couvertes de forêts tropicales, deux immeubles de neuf étages seront bientôt prêts à accueillir leurs locataires : 9 000 truies, à raison de 1 000 par étage. Coût d’un bâtiment : 18 millions d’euros. Deux immeubles de 7 étages sont déjà en service depuis 2017, et deux de 13 étages sont en projet. La capacité totale serait alors de 58 000 truies, ou 1,2 million de porcelets par an… La société Yangxiang, propriétaire de l’ensemble, a opté pour ces élevages verticaux pour des raisons d’économie d’échelle et de biosécurité. Elle possède déjà un cheptel de 90 000 truies à travers le pays, ainsi que 7 centres d’IA et 6 000 verrats.

La viande de porc est la première viande consommée en Chine, à raison de 55 Mt en 2017 pour une production de 53,5 Mt, la différence étant comblée par l’import.