Le Syndicat de défense de l’aviculture biologique (Synalaf) s’inquiète des « perspectives alarmantes au niveau national » pour les mois à venir sur le marché de l’œuf biologique. En effet, son observatoire économique « montre une récente augmentation de la production : + 34 % entre 2014 et 2017, et + 7 % sur le premier semestre de 2018, par rapport à la même période en 2017 », indiquait-il le 4 septembre.

« Et cela ne va pas s’arrêter là », prédit le Synalaf. De nombreux projets de construction de bâtiments de pondeuses sont prévus pour les dix-huit prochains mois, « ce qui risque d’engendrer un fort excédent de production ». Or, « le marché français ne pourra pas absorber cette augmentation conséquente d’œufs bio dans les mois à venir, et cette menace de surproduction sera synonyme de perte importante de valeur pour la filière ». Une situation similaire est également à craindre en volailles de chair bio.