L’OCDE et la FAO annoncent la fin de la période des prix élevés de la production agricole mondiale. Ces derniers expliquent dans un rapport que la forte croissance de l’offre, le ralentissement de la progression de la demande et la chute des prix du pétrole ont pesé sur les cours. La forte croissance démographique des pays en développement soutiendra malgré tout la demande mondiale de façon modérée. Une progression de la demande satisfaite surtout par les gains de productivité, d’après les organisations internationales.