Les prix des veaux prim’holsteins, normands ou montbéliards se stabilisent. Ce meilleur équilibre du marché entraîne un recul de la demande en croisés laitiers, blancs bleus ou allaitants d’entrée de gamme. Ils subissent un fort tassement des prix.

En charolais, limousins ou croisés bien conformés, la tendance est aussi à la baisse.

En veaux de boucherie, l’activité est calme, avec une demande amoindrie par le beau temps. Cette dernière est limitée pour les bons veaux sous labels ou élevés sous la mère.

Votre analyse du marché - Veaux

Semaine perturbée

Entre le férié du 15 août et les congés d’été, les apports de la semaine s’avèrent limités. De nombreux marchés sont restés fermés. Les intégrateurs font un tri un peu plus marqué dans les lots de veaux, mais les fourchettes de prix restent inchangées par rapport à la semaine dernière.